Qu’est ce que les émonctoires ?

Qu’est ce que les émonctoires ?

En naturopathie nous parlons souvent des émonctoires, mais que sont les émonctoires ?

Les émonctoires sont des organes qui permettent l’élimination des toxines hors de l’organisme. On peut les considérer comme des portes de sorties des déchets. Ils sont au nombre de 4.

Poumons

Le rôle principal des poumons est d’effectuer les échanges gazeux. Ils apportent de l’oxygène (O2) à l’organisme qui est transportée par le sang jusqu’aux différents organes et cellules de l’organisme qui ne fonctionneraient pas sans oxygène. En récupérant l’oxygène, les organes et cellules échangent du gaz carbonique (CO2) qui est ensuite expulsé à l’expiration.

Les poumons permettent également d’éliminer des déchets colloïdaux comme glaires, mucus et poussières en cherchant à les expulser (toux, crachat…).

Vous pouvez stimuler les poumons en pratiquant une activité sportive régulière.

Reins

Les reins permettent de filtrer le sang et éliminent les déchets cristalloïdaux par l’urine. L’urine se doit d’être colorée lorsque les reins fonctionnent bien. L’urine du matin doit donc être la plus foncée. L’organisme ayant été au repos toute la nuit, moment dont il se sert pour se régénérer.

Boire de l’eau faiblement minéralisée aide les reins à faire leur travail de filtration sans encombrer l’organisme. Au contraire, boire trop d’eau les fatiguent.

Vous pouvez stimuler les reins en buvant une eau faiblement minéralisée. Et limiter l’excès des déchets par l’alimentation générant le plus de toxines dans l’organisme (que l’on abordera dans un prochain article).

Foie/Intestins

Le foie et les intestins jouent un rôle important dans le système digestif et dans l’élimination des déchets cristalloïdaux.

Le foie est un organe qui permet beaucoup de fonctions dans l’organisme. Sa fonction la plus importante étant la détoxification. Il dégrade des substances toxiques en produits non toxiques dégradables par l’organisme.

Les intestins quant à eux permettent l’absorption des nutriments au niveau des villosités intestinales. Ils permettent également l’élimination des déchets par les selles.

En règle général, vous devez compter une selle par repas. Si vous n’allez pas à la selle régulièrement, une accumulation de toxine peuvent entrainer fermentation et/ou putréfaction mais aussi des mauvaises assimilations des nutriments.

Afin de préserver le foie et les intestins, il est recommandé de limiter les associations alimentaires (que l’on abordera dans un prochain article) mais aussi de permettre un maximum de repos à l’organisme pour qu’il s’auto régénère.

Peau

La peau est un organe mixte, c’est-à-dire qu’il permet d’éliminer les 2 types de déchets (colloïdaux et cristalloïdaux) grâce aux glandes sébacées et glandes sudoripares. De plus c’est un organe très important de par sa taille.

Vous pouvez stimuler cet émonctoire par l’exercice physique ainsi que par le brossage à sec mais aussi le sauna.

Conclusion

Vous l’aurez compris, il est nécessaire de prendre soin de nos émonctoires pour les préserver.

En naturopathie, si un organe est plus faible ou défaillant, on fera en sorte de dériver les déchets vers un organe qui permet d’éliminer des déchets du même type à l’aide d’une des 10 techniques naturopathiques.

Par exemple, si les poumons sont encrassés et n’arrivent pas à faire leur travail d’élimination, on pourra les mettre au repos en dérivant les déchets vers la peau.

Prenez-vous soin de vos émonctoires ?
Avez-vous envie d’y remédier ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *